Site 9: La diorite à néphéline
La diorite à néphéline n'a été observée que le long d'une bande étroite située entre le terrain de l'université de Montréal et le cimetière Côte-des-neiges. Macroscopiquement, cette roche ressemble au gabbro leucocrate sauf qu'elle contient de la néphéline, minéral normalement absent dans le gabbro du mont Royal. Le litage de cette roche provient de la ségrégation des minéraux blancs et noirs en bandes parallèles. Le phénomène est attribué à des courants de convection dans le magma en voie de cristallisation. Ce litage est toujours vertical et semble parallèle au mur de l'intrusion. La diorite et le gabbro leucocrate sont les deux lithologies concernées par cette texture. Les derniers affleurements de diorite à texture litée sont situés dans le boisé en arrière de l'École polytechnique. Ceux qui étaient situés en arrière du pavillon principal de l'université de Montréal sont maintenant disparus sous une nouvelle construction.

Photo 1
La diorite à néphéline montre un litage vertical semblable à celui du le gabbro leucocrate mais sa couleur est généralement plus claire.


Photo 2
L'altération blanchâtre des plagioclases et de la néphéline contraste avec la couleur noire des cristaux d'augite (pyroxène). On remarque l'alignement préférentiel des cristaux,
Comment s'y rendre :
Les derniers affleurments de diorite à néphéline encore visibles au mont Royal sont situés le long de la cloture qui sépare le cimetière Côte-des-neiges des terrains de l'Université de Montréal.
Localisation au GPS :
45˚ 30' 46,4"N
73˚ 35' 23,9"W