Site 10: La monzonite quartzique
La monzonite quartzique n'apparaît pas sur la carte géologique parce qu'on ne la retrouve que sous forme de dykes de faible dimension (moins de 40 cm de largeur). C'est la dernière roche intrusive à s'être formée et la plus felsique. Cette roche est surtout composée de feldspaths alcalins et de plagioclases. C'est la seule roche ignée au mont Royal qui peut contenir des cristaux de quartz visibles à l'oeil nu.

Photo 1
L'escarpement rocheux en bordure de la voie Camilien-Houde, expose quelques dykes de monzonite quartzique. La couleur rosée ou brunâtre de cette roche contraste avec la couleur foncée du gabbro encaissant.


Photo 2
Cette monzonite contient des enclaves de gabbro mélanocrate. Les fragments ont été arrachés de la roche déjà refroidie, durant l'injection et la mise en place du magma monzonitique. La couleur de la monzonite quartzique varie de rose saumon à beige et son grain varie de fin à grenu. Les variétés grenues peuvent contenir des cristaux de quartz visibles à l'oeil nu.
Comment s'y rendre :
Les dykes sont situés dans la grande falaise rocheuse qui borde la voie Camilien-Houde, dans la descente qui suit le point le plus élevé, avant l'intersection qui conduit au chalet de la montagne.
Localisation au GPS :
45˚ 30' 24,1"N
73˚ 35' 32,5"W