Site 1: Le dyke déchaussé
Un dyke se forme lorsque du magma est injecté dans les fissures des roches. En refroidissant, le magma devient de la roche ignée intrusive ayant la forme de la fissure ayant servi de moule. Souvent la roche au contact d'un dyke montre des transformations causées par la chaleur et les réactions avec les fluides du magma.
Ce petit muret de pierre est un dyke dégagé par la dissolution de la roche calcaire qui le contient. Le déchaussement de ce dyke reproduit, à plus petite échelle, la formation du mont Royal. Les roches intrusives du mont Royal avaient cristallisé, il y a 124 millions d'années, à plus de un kilomètre de profondeur. Ces roches forment maintenant un relief par rapport à la plaine environnante. On en déduit que l'érosion dans la région de Montréal a emporté une tranche de roche de plus 1200 mètres d'épaisseur depuis 124 millions d'années, ce qui ne représente qu'un taux moyen d'érosion de 1mm / siècle.
Comment s'y rendre :
À partir du parc Jeanne-Mance, montez le chemin Olmstead, jusqu'à son troisième virage. au milieu de la courbe, prenez le sentier à votre droite et avancez de 150 mètres, jusqu'à un escalier en bois. Le site se trouve sur les affleurements rocheux situés en haut de l'escalier.
Localisation au GPS :
45˚ 30' 43,7"N
73˚ 35' 22,8"W