Les collines montérégiennes en 3D

Description des roches du mont Rougemont

   Brèche de contact et roches hybrides :
La transition entre la cornéenne et le pluton montérgien est marqué par une zone de déformation d'une largeur de 10 à 50 mètres où l'on observe différentes variétés de brèches et de roches hybrides. Les roches hybrides sont des roches ignées différenciées par l'assimilation de matière provenant des roches sédimentaires traversées par l'intrusion.

  Gabbro à hornblende :

Le gabbro à honblende est une roche ignée plutonique .

   Gabbro rubanné :

Le gabbro rubanné est une roche ignée plutonique qui posséde un rubannement distinctif .

   Péridotite feldspathique :

La péridotite feldspathique est une roche ignée plutonique de couleur noir. est la prncipale roche au mont Rougemont, .

   Roches du Lorraine (corméennes):

Les roches du Lorraine forment des strates sub-horizontanes de siltstones et de shales datant de l'Ordovicien. Cette roche affleure peu dans la plaine, et, dès les premiers affleurements, en montant le mont Rougement, les roches du Lorraine sont déjà métamonphisées en cornéenne.