s

Identification des arbres et arbustes en hiver

par Pierre Bédard 2017

Celtis occidentalis Linnaeus

Micocoulier occidental, Bois connu, Bois inconnu

(Cannabacées)

Arbre se reconnaissant grâce à l'angle très prononcé entre l'axe du bourgeon terminal et celui du rameau qui le porte (environ 90˚) et grâce à la moelle cloisonnée de ses rameaux.

HABITAT: dans la région de Montréal, cet arbre semble préférer les sols calcaires.

DISTRIBUTION: arbre à la limite nord de son aire de distribution dans la région de Montréal. Il est toutefois assez abondant au mont Royal et dans l'île Ste-Hélène, où on y retrouve des individus bicentenaires.

AUTRES CANNABACÉES

Celtis occidentalis est le seul représentant de cette famille dans cette clé d'identification.

 


Celtis occidentalis
Photo 1
L'axe du bourgeon terminal fait un angle de presque 90˚ avec l'axe du rameau qui le porte.

Celtis occidentalis
Photo 2
Les bourgeons latéraux sont bien appuyés contre les rameaux. Les rameaux sont un peu pubescents aux noeuds.
Celtis occidentalis
Photo 3
Bourgeon latéral conique pointu et cicatrice foliaire triangulaire arrondis portant 3 cicatricules.

Celtis occidentalis
Photo 4
La moelle du Celtis est cloisonnée, principalement au noeud et peut parfois devenir pleine dans les entre noeuds. L'autre arbre indigène ayant ce caractère (moelle cloisonnée) est le Juglans cinerea.