Identification des arbres et arbustes en hiver

par Pierre Bédard 2017

Carpinus caroliniana subsp. virginiana, (Marshall) Furlow

charme de Virginie, charme de la Caroline de la Virginie

(Bétulacées)

Petit arbre de sous-bois qui se reconnait grâce à son écorce grise, lisse et texturée et grâce à ses bourgeons recouverts d'écailles alignées en 4 rangées symétriques; les feuilles des jeunes arbres sont souvent marcescentes, c'est-à-dire séchées sur place mais toujours attachées à la branche.

HABITAT: arbre tolérant l'ombre des grands arbres et poussant sur des sols profonds et humides.

DISTRIBUTION: arbre atteignant sa limite nord de distribution dans la vallée du St-Laurent et de l'Outaouais.

AUTRES BÉTULACÉES

Alnus alnobetula subsp. crispa
Alnus incana subsp. rugosa
Betula alleghaniensis
Betula papyrifera
Betula populifolia

Betula pumila
Corylus cornuta
Ostrya virginiana


carpinus caroliniana
Photo 1
Gros plan d'un bourgeon terminal montrant ses écailles alignées en 4 rangées. La bordure des écailles du bourgeon est recouverte d'une pubescence blanche. La cicatrice foliaire porte 3 cicatricules.

carpinus caroliniana
Photo 2
En vue plongeante, le bourgeon teminal a une forme carrée, à cause de la disposition des écailles en 4 rangées symétriques; les arêtes du carré sont causés par la crête centrale de chacune des écailles.
carpinus caroliniana
Photo 3
Rameau grêle, brun foncé et portant des lenticelles blanchâtres; axe du bourgeon terminal est incliné de 45˚ par rapport au rameau; bordure des écailles recouverte d'une pubescence blanche; bourgeon floral globuleux, au centre et bourgeon foliaire conique à l'extrémité du rameau.

carpinus caroliniana
Photo 4
En vue plongeante, le bourgeon floral a une forme carrée, à cause de la disposition des écailles en 4 rangées symétriques.

 

carpinus caroliniana
Photo 5
Le tronc des arbres matures est lisse et pas rond à cause de l'apparition de crêtes longitudinales qui rappellent les muscles saillants d'un haltérophile.
carpinus caroliniana
Photo 6
Les feuilles des jeunes Carpinus sont généralement marcescentes, les autres arbres indigènes partageant ce caractère sont et Fagus grandifolia et Ostrya virginiana.